SGANARELLE ET LE LIBERTIN – 2016

D’après Molière, Sade et Eugène Green.
Avec Damien Houssier, Maxime Kerzanet, Charlotte Ligneau et Sofia Telliet
Mise en scène de Raphaël Patout
Costumes de Sigolène Petey
Scénographie de Manon Mondacque

Entre autre thème, Molière écrit sur l’amour : Il y a l’amour de Dom Juan pour toutes les femmes. Il y a celui d’Alceste qui est jaloux jusqu’à s’en rendre malade. Il y a celui d’Elvire qui est pathétique. Il y a celui de Tartuffe qui est celui d’un escroc. Il y a celui des précieuses qui est ridicule….
Comiques ou tragiques, risibles ou nobles, excessives ou morales, nos manières en amour traduisent notre façon d’être au monde. Elles décrivent ce que nous sommes et ce à quoi nous croyons, au plus profond de nos êtres. Elles nous poussent plus bas que terre, ou nous parent d’un caractère divin. Pervers ou moral, l’amour agit, il agite, il comble ou énerve, il hébète et tyrannise…. il est théâtral !
Deux hommes et deux femmes : Dom Juan, Sganarelle, Elvire et Célimène. Quatre figures s’entrecroisent, s’aiment et se déchirent, parlent d’amour et défendent leur vision. C’est un combat pour l’amour auquel nous vous invitons.

 

 

Coproduction : Festival des Nuits de Joux et La Chambre Noire – Théâtre